© 2019 Senou Publishing | Depuis le 10 Sep. 2017  |  Mentions Légales et Confidentialités 

COMPTABILISATION DES LOGICIELS INFORMATIQUES

COMPTABILISATION DES LOGICIELS INFORMATIQUES
6 mars 2018 omellonia
In Blog
comptabilisation des logiciels informatiques

Comptabilisation des logiciels informatiques

Les logiciels constituent les programmes nécessaires à l’exécution du traitement informatique.

On distingue les logiciels d’exploitation, comprenant tous les programmes nécessaires au fonctionnement de l’ordinateur, et les logiciels d’application de portée. En effet, Ils sont plus restreinte et correspondent à des programmes relatifs à des points particuliers (paie, gestion des stocks etc…).

Mais dans la mesure où les logiciels peuvent être assimilés à des frais de recherches, ils peuvent suivre le même sort réservé à ces derniers en comptabilité. Dans ce sens, le traitement comptable proposé ci-après peut être adopté.

Frais de conception des logiciels

Les frais de conception de logiciels sont ceux relatifs aux différentes étapes qui vont de l’étude d’opportunité à la réalisation du produit final. Aussi, elles passent par les étapes intermédiaires que sont par exemple les travaux de programmation et les tests de contrôle.

Les frais de conception doivent être enregistrés dans les comptes de charge par nature. A la fin de l’exercice, sont neutralisés par le crédit du compte 721_Production immobilisée incorporelle. Puis. il faut constater l’avancement des travaux par le débit du compte 219_Immobilisations incorporelles en cours ou la fin des travaux par le compte 213_Logiciels.

Frais d’acquisition de logiciels

Les achats de logiciels d’application sont enregistrés au coût réel d’acquisition dans le compte 213_Logiciels. Un plan d’amortissement est établi sur la durée probable d’utilisation. L’amortissement est constaté dans le compte 2813_Amortissements des logiciels.

Les logiciels de base sont nécessaires au fonctionnement de l’ordinateur dont ils font partie intégrante. Ils sont un élément du prix de revient en cas d’acquisition. A ce titre les logiciels de base doivent être immobilisés au même titre que l’ordinateur. Enfin, ils doivent être amortis en tant que tels.

Cependant, il peut arriver, que le logiciel ne soit pas vendu avec l’ordinateur. En effet, le constructeur préfère percevoir des loyers sur sa durée d’utilisation pour l’entité locataire.

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*