© 2019 Senou Publishing | Depuis le 10 Sep. 2017  |  Mentions Légales et Confidentialités 

Image Fidèle: Partie 1.

Image Fidèle: Partie 1.
2 octobre 2017 Awa FALL
In Blog
L'image Fidèle

Caractère international de L’Image Fidèle:

Sous l’influence anglo-saxonne, les normes comptables internationales assignent aux états financiers un objectif, donner une image fidèle:

  • Du patrimoine (ou situation financière);
  • Du résultat (ou performance);
  • De l’évolution de la situation financière de l’entreprise.

Tel est le cas de la 4eme directive européenne (1978) comme l’I.A.S.C. ; de même le plan français de 1982, le plan marocain de 1992 ont affirmés ces objectifs avec des mots parfois différents, comme en témoigne les parenthèses ci-dessus.

Transposition en langue française avec du « true and fair view » britannique, du « fair presentation » américain, l’image fidèle est centrale dans l’élaboration des comptes annuels et dans la pratique professionnelle, à des fins d’information sûre et loyale.

Si l’I.A.S.C. utilise des termes différents (traduit en français) de ceux employés par le plan français et par le plan SYSCOA, c’est principalement pour tenir compte de la diversité mondiale des conceptions des états financiers (cf. les deux « écoles » page 11 du présent ouvrage):

  • Situation financière pour l’I.A.S.C. : « patrimoine » pour le SYSCOA : le premier terme est retenu par l’I.A.S.C. pour tenir compte du « périmètre » économique des bilans anglo-saxons, qui excède le seul « patrimoine ». 
  • Performance: pour l’I.A.S.C., « résultat » pour le SYSCOA. Ici encore le terme de l’I.A.S.C. est plus large – encore qu’il l’eût été davantage au pluriel.
  • Evolution de la situation financière: pour l’I.A.S.C., « situation financière » dans le SYSCOA: le caractère dynamique de l’analyse est apparemment
    mieux marqué dans l’I.A.S.C. 

En fait, ces différence d’expression sont mineures, car le dispositif est bien le même dans les diverses normes ; les états financiers doivent fournir une image loyale, non trompeuse:

  • De la situation financière (ou « patrimoine » au sens large,
  • Des performances (ou résultats),
  • De l’évolution de la situation financière de l’entreprise.

Cette image fidèle doit être donné par les états financiers, donc par les quatre états: Bilan, Compte de résultat, Tableau financier et Etat annexé. Certes, ce dernier état joue un rôle particulièrement important dans la délivrance d’une image fidèle, mais c’est un rôle non exclusif: Bilan, Compte de résultat, Tableau financier doivent fournir une image fidèle, éclairée par les compléments et les explications de l’Etat annexé. Il ne faudrait donc pas croire que l’on puisse donner dans les trois
premiers états une image non fidèle, en la corrigeant dans l’Etat annexé.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*