© 2018 Senou Publishing | Depuis le 10 Sep. 2017  |  Mentions Légales et Confidentialités 
Dictionnaire des comptes OHADA

Dictionnaire des comptes OHADA

Noté 5.00 sur 5 basé sur 1 notation client
(1 avis client)

40 000 CFA

Note 5.00 sur 5
Notez ce Article

Livre Mise à Jour le 12 Février 2018


Présentation du livre:
Ce livre détaille plus de 3900 comptes (3200 comptes standards, 400 comptes ad-hoc, 300 comptes spéciaux) du Plan comptable tout en prenant le soin de les développer sous les points suivants:
– Définitions,
– Utilités,
– Moyens de contrôle,
– Journalisations possibles, etc…
Thématiques: Comptes Adhocs, Comptes Spécifiques, Les comptes d’entreprises, Comptes de la classe 1, Classe 2, classe 3, Classe 4, Classe 5, Classe 6, Classe 7, Classe 8 et Classe 9…
| Format: PDF/Epub. | Nombre de pages:  864. | Vos questions

EXTRAIT DU LIVRE
UGS : 671867-2 Catégories : , , Étiquette :
000
Notez ce Article

POURQUOI ACHETER CE LIVRE?

CULTURE DES COMPTES


Ce livre détaille plus de trois mille neuf cent (3900) comptes.

Dans le but d’une parfaite organisation de la comptabilité des entreprises, cet outil de travail pratique et complet a été mise en place. Le plan comptable professionnel, première édition, répond à vos interrogations relatives aux comptes.

Les comptes sont identifiés par un numéro auquel est rattaché un intitulé. Ces deux identifiants sont nécessaires pour enregistrer et suivre les opérations en comptabilité. Cette codification des comptes est comprise dans le champ de la normalisation comptable impérative, à l’exception de la classe neuf (9) qui est d’application facultative.

Le système comptable OHADA retient une codification décimale des comptes avec neuf (9) classes ayant les codes 1 à 9. Les huit (8) premières classes sont réservées à la comptabilité générale tandis que la comptabilité des engagements et la comptabilité analytique de gestion (CAGE) se partagent la dernière classe.

La codification du système comptable OHADA est aménagée de sorte à établir des constantes et des parallélismes susceptibles d’aider à mémoriser et à comprendre les comptes. Cette codification procède d’une classification à structure décimale permettant:

  • De subdiviser tout compte;
  • De regrouper par grandes familles les opérations de nature relativement homogènes;
  • D’accéder à des niveaux plus ou moins détaillés d’analyse des opérations;
  • De faciliter le développement des applications informatiques afférentes au traitement automatisé des comptes et des opérations;
  • Et de servir les postes et rubriques entrant dans la confection des documents de synthèse normalisés.

Les comptes portent des numéros codifiés selon le système décimal. Ces numéros comportent deux (2) chiffres au moins:

  • Le premier chiffre représente la classe du compte: par exemple, le premier chiffre indique que c’est un compte d’actif immobilisé.
  • Le deuxième chiffre précis la division de la classe: par exemple, le second chiffre indique une catégorie de bien ou de charge.
  • Le troisième chiffre peut préciser la subdivision du compte à deux chiffres: par exemple, le chiffre trois (3) en deuxième position, indique une catégorie de bien ou de charge.

 

Les terminaisons ont pour la plupart un rôle en occurrence:

  • Rôle de toute terminaison sauf le neuf (9) dans les comptes à deux chiffres: dans les comptes à deux chiffres, les terminaisons autres que le neuf (9) servent au regroupement en fonction des catégories d’opérations.
  • Rôle de la terminaison neuf (9) dans les comptes à deux chiffres: dans les comptes de bilan, la terminaison neuf (9) dans les comptes à deux chiffres a pour rôle d’identifier les dépréciations provisionnées des classes correspondantes (exemples: 19_Provisions pour risques et charges, 39_Déppréciations des stocks et encours de production). La terminaison neuf (9) joue un rôle similaire dans les comptes de gestion relevant des classes six (6) et sept (7) dans la mesure où elle se rapporte aux opérations concernant les provisions.
  • Rôle de toutes terminaisons neuf (9) dans les comptes à trois (3) chiffres et plus: le chiffre neuf (9) en troisième ou quatrième position annonce, tant pour ce qui concerne les comptes du bilan que les comptes de gestion, le solde inversé des opérations par rapport à d’une part, aux opérations couvertes par le compte de niveau immédiatement supérieur et classées dans les subdivisions se terminant par un (1) à huit (8). Nous pouvons prendre comme exemple le compte 6059_Rabais, remises et ristournes obtenus sur autres achats par rapport au compte 605_Autres achats ; ou encore le compte 409_Fournisseurs débiteurs par rapport au compte 40_Fournisseurs d’exploitation et comptes rattachés. D’autres part, à la nature des comptes de la catégorie, nous pouvons prendre comme exemple les comptes 6041, 6042, 6043, 6044, 6045, 6046, 6047, par rapport au compte 6049_Rabais, ristournes et remises obtenus sur achats de matières et fournitures consommables; ou encore les comptes 411 à 418 par rapport au compte 619_Clients créditeurs. La codification du système comptable OHADA fait cependant exception à cette règle en ce qui concerne les comptes de la classe deux (2).
  • Rôle des terminaisons un (1) à huit (8) dans les comptes à trois (3) chiffres et plus : dans les comptes dont le numéro est constitué d’au moins trois (3) chiffres, les terminaisons un (1) à huit (8) servent généralement à détailler les opérations subordonnées au niveau immédiatement supérieur. Il convient de noter cependant qu’en ce qui concerne les comptes de gestion, la terminaison huit (8) de ce sous-ensemble de comptes, regroupe les opérations autres que celles prévues dans les comptes du même niveau et dont la terminaison va de un (1) à sept (7). Nous pouvons prendre comme exemples les comptes 758_Produits divers, 668_Autres charges sociales, 7078_Autres produits accessoires.
  • Rôle des terminaisons zéro (0): Aucune signification n’est attachée au zéro (0) en tant que terminaison placée en troisième ou quatrième position dans la codification propre au Système Comptable OHADA.

 

Il existe certains comptes qui sont configurés selon le principe du parallélisme des comptes. Ces numéros de compte sont :

  • 601_Achats de marchandises et 701_Ventes de marchandises;
  • 602_Achats de matières premières et 702_Ventes de produits finis;
  • 65_Autres charges et 75_Autres produits;
  • 697_Dotations aux provisions et aux dépréciations financières et 797_Reprises de provisions et de dépréciations financières;
  • 81_Valeurs comptables des cessions d’immobilisations et 82_Produits des cessions d’immobilisations;
  • 83_Charges hors activités ordinaires et 84_Produits hors activités ordinaires;
  • 85_Dotations hors activités ordinaires et 86_Reprises hors activités ordinaires.

Reviews(1)

  1. Note 5 sur 5

    Superbe plateforme de vente et bibliothèque très interessante.
    je recommande vivement ce site.

Add a Review

Add a Review