© 2019 Senou Publishing | Depuis le 10 Sep. 2017  |  Mentions Légales et Confidentialités 

Top cinq (05) des Universités de l’Afrique francophone

Top cinq (05) des Universités de l’Afrique francophone
18 octobre 2017 Senou Group
In Blog

Classement des cinq (05) premières universités de l’Afrique francophone

Source (UniRank™ qui est  moteur de recherche et un répertoire international de l’enseignement supérieur qui note les universités et collèges accrédités dans le monde).

1. Université Cheikh Anta Diop (Sénégal)

Créée en 1918, l’Université Cheikh Anta Diop (Université Cheikh Anta Diop) est une institution publique d’enseignement supérieur à but non lucratif située dans la ville de Dakar. Officiellement reconnue par le ministère de l’Éducation nationale du Sénégal, l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) est une institution d’enseignement supérieur très large (près de 60 000 étudiants). UCAD accueille un certain nombre de programmes d’échanges, notamment avec Wells College, l’Université d’Indiana et l’Université d’Oregon aux États-Unis et de nombreuses universités européennes.

L’UCAD a un corps étudiant diversifié provenant de nombreux pays, dont le Sénégal, le Tchad, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la France, le Togo, le Bénin, le Nigeria, les États-Unis, la Mauritanie, le Mali, le Maroc, le Rwanda, le Cameroun, la Belgique et le Royaume-Uni.

2. Université Mohammed V (Maroc)

Fondée en 1957, l’Université Mohammed V est une institution publique d’enseignement supérieur à but non lucratif située dans le cadre urbain de la ville de Rabat. Officiellement reconnue par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres, l’Université Mohammed V (UM5A) accueille près de 25.000 étudiants).

La compagnie chinoise Huawei et l’Université Mohammed V de Rabat ont signé en début avril un mémorandum d’entente pour moderniser l’Université avec les derniers outils et plates-formes de recherche scientifique. Huawei offre chaque année des opportunités de stages de développement de compétences à 80 étudiants ingénieurs au Maroc et en Chine.

3. Université Abou Bekr Belkaid Tlemcen (Algérie)

Fondée en 1974, l’Université Abou Bekr Belkaid Tlemcen est une institution publique d’enseignement supérieur située à Tlemcen. Officiellement accréditée par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique d’Algérie, l’Université Abou Bekr Belkaid Tlemcen (UABT) a une large population estudiantine (près de 45000 élèves). L’université de Tlemcen est également la 75e meilleure université du monde arabe. À sa création, cette institution n’offrait que des diplômes en sciences appliquées (Chimie, Biologie, etc.). Aujourd’hui la liste des formations s’est étendue à divers secteurs, mais le programme de Chimie reste l’un des plus notables.

4. Université des frères Mentouri de Constantine 1 (Algérie)

Créée en 1969, l’Université des frères Mentouri de Constantine 1 est une institution publique d’enseignement supérieur à but non lucratif situé dans le cadre suburbain de la petite ville de Constantine.

5. Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène (Algérie)

Créée en 1974 l’Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène est une institution privée d’enseignement supérieur située dans la ville d’Alger

Ce classement nous a permis de découvrir quelques universités d’Afrique francophone et leur histoire. Cependant, sur l’échelle continentale, l’Afrique du sud se positionne en tête en raflant les cinq premières places du top 200.

Les institutions anglophones n’ont pour le moment rien à envier à celles d’Afrique francophone.

En effet si l’Université Cheikh Anta Diop se position en tête du top 5 de l’Afrique Francophone, elle occupe la 24ème place à l’échelle continentale.

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*